• Pourquoi fait-il des bétises ?

    Certains propriétaires prêtent des émotions totalement humaines à leur chien : "Il a fait ça pour me faire chier ou pour se venger !" Les chiens n'éprouvent pas ce genre de sentiments. Ils ressentent plutôt la joie, la douleur, la peur, la faim etc. Il est également essentiel de remarquer que les chiens n'ont pas conscience du temps qui passe : lorsqu'ils sont récompensés ou punis, ils l'associent à l'instant présent, à l'action en cours.

    Le meilleur exemple est mon propre cas : il m'arrive assez souvent de promener mes chiens de manière individuelle. J'en enferme un pour sortir l'autre. Beaucoup vont penser que le chien enfermé va me bouder alors que réalité, il va me faire la fête ! Il ne peut pas penser à ce qui s'est passé ou ce qui va se passer mais seulement à se qui est en train de se passer : je le retrouve. Il me fait la fête car il ressent de la joie de nos retrouvailles.

    Lorsqu'un chien a un comportement gênant, il faut se demander pourquoi il est amené à le faire. En tire t-il quelque chose ? Les chiens ne savent pas mentir et la présence d'un comportement gênant prouve l'existence d'un trouble ou d'un manque. S'il fait des bétises, c'est pour se faire du bien, se distraire et s'occuper. Cela lui permet de se calmer et vous êtes le seul à subir les effets négatifs de ce comportement.

    Les personnes qui recherchent conseils auprès d'éducateurs veulent supprimer le comportement gênant sans aller plus loin. Mais en le supprimant, c'est l'action qui procure du bonheur au chien que vous allez supprimer. Votre chien cherchera forcément à rediriger vers une autre action. C'est ici que se cache la solution : il faut rediriger le bonheur éprouvé dans un comportement gênant dans un comportement plus satisfaisant.

    Il faut se demander qu'est ce que mon chien pourrait faire à la place de ronger les meubles, courir derrière les vélos etc. 

     

    Quelques idées :

     

    Occuper son chien pendant l'absence :

    > Le Kong (jouet en forme de cloche que l'on peut remplir de friandise)

    > Des os

    > Cacher des friandises dans le jardin

    > Des jouets qui couinent, des tugs (corde en tresse que l'on peut faire soit même)

      

    Occuper son chien :

    > Lancer la balle, le frisbee. Ca peut vous faire rire mais certains maîtres ne prennent même pas la peine d'intéragir 2 minutes avec leurs chiens. Ne les oubliez pas !

    > Sorties en vélo

    > Jouets éducatifs

    > Gamelles spéciales avec des "bosses" pour que le chien mette un peu plus de temps à finir son repas.

     

    Occuper son chien face à l'élément déclencheur :

    > Conditionner le chien à regarder le maître (positif, avec friandise)

    > Essayer de conserver la marche au pied

    > Jouer avec un tug pour rediriger l'excitation

    > Conditionner le chien à se coucher dans son panier (positif, avec friandise)